Connaître, apprécier et trouver les produits du Gers, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées.
PaysAdour - L'Adour, fleuve impétueux ou majestueux, généreux et riche en paysages.
À la ferme!
Bienvenue à la ferme Gîtes de France
Comités départementaux du tourisme

Gers   Landes

Pyrénées-atlantiques   Hautes-Pyrénées

Comités régionaux de tourisme
Comité Régional de Tourisme d'Aquitaine
Comité Régional du Tourisme Midi-Pyrénées
Observatoire de l'eau des Pays de l'Adour
Observatoire de l'eau des Pays de l'Adour
Agence de l'eau Adour-Garonne
Adour-Garonne
BRGM InfoTerre
BRGM
 » Accueil  » L'Adour  » Gestion de l'eau  » Affluents  » Quelques lacs  » Productions des eaux

Adour, une origine discutée.

Kakoueta
  • Du ligure et de l'ibéro-basque Aturra, "la source",
  • aturonna, venant de atur (rivière) + onna (source),
  • en gascon, adour signifiait 'source', 'cours d'eau' et adourgà (oc adorgar) 'irriguer',
  • Aturrus, est un nom de rivière pré-latin apparenté aux mots basque iturri 'source' et languedocien théron 'fontaine'...

Le bassin

17 020 km² sur 4 départements, Gers, Hautes-Pyrénées, Landes et Pyrénées-Atlantiques:
  • Moyen-Adour 5780 km²
  • Midouze 3590 km²
  • Gaves 5400 km²
  • Affluents basques 2110 km²
    1 million d'habitants

Le fleuve

D'une longueur totale de de 335 km, le fleuve a trois sources principales :
  • l'Adour de Payolle, du massif de l'Arbizon,
  • l'Adour de Gripp ou de La Mongie, du massif du pic du Midi de Bigorre,
  • l'Adour de Lesponne, du massif de Lascours.

De type montagnard, avec des débits journaliers jusqu'à 2 000 m3/s et des étiages jusqu'à 30 m3/s ce fleuve est plus important par son débit que la Dordogne ou la Charente pourtant plus longues. Navigable que sur 75 km sans écluse, c'est un cours d'eau de première catégorie (torrentiel) en amont de Maubourguet. Un jour vous le traversez à pieds secs, un autre il viendra baigner votre véranda.
 
L'Adour entre en Bigorre, fait un passage dans le Gers, puis dans les Landes à Aire-sur-Adour et sert de limite aux Landes et aux Pyrénées-Atlantiques en séparant les côteaux de Chalosse des Landes de Gascogne. Elle n'en est pas plus assagie et son embouchure fluctuante nécessitera de longs travaux. Les marées se font sentir jusqu'à Dax voire Tartas (Le transfert du bois s'effectuait par l'Adour depuis Tartas!)
 
L'Adour connaît régulièrement des crues importantes, son bassin est sujet aux inondations dues aux pluies, fonte des neiges, eaux de ruissellement et montées des eaux que ce soit celles des marées ou des nappes phréatiques. L'herbe y est toujours verte!
Les principaux affluents sont la Midouze, le Luy, les gaves de Pau et d'Oloron, la Bidouze, la Nive.
L'Adour est un des rares fleuves européens à posséder encore des frayères à saumons. Un championnat du monde de la pêche au saumon se déroule tous les ans à Navarrenx.

Les affluents

Le Bassin de l'Adour c'est plus de 6000 ruisseaux, torrents, rivières qui se déversent dans les eaux de l'Adour ou celles de ses aflluents.
Le portail de l'Agence de l'eau Adour-Garonne met à disposition du public les données du Système d'Information sur l'Eau. Effectuez les recherches directement sur leur page Accès aux données sur l'eau pour les cours d'eau, même les plus petits grace aux services du Sandre (Service d’Administration National des Données et Référentiels sur l’Eau). Vous aurez des informations complémentaires détaillées sous une forme conviviale, avec carte, coordonnées, caractéristiques piscicoles, description, masses d'eau, règlementation, zonages, ouvrages...
Le Bassin de L'Adour englobe des petits fleuves côtiers comme la Bidassoa frontalière à Hendaye, la Nivelle d'origine espagnole à Saint-Jean-de-Luz, l'Ouhabia à Bidart (64), l'Untxin de la baie de Saint-Jean-de-Luz. La Leyre, fleuve landais né des nappes phréatiques de l’ancien marais du Platiet non loin de Sabres, se jette dans le Bassin d'Arcachon, en Gironde. Il n'est pas inclus dans le bassin de l'Adour, de même que les petits fleuves du littoral atlantique landais au-dessus de Bayonne.

L'embouchure à Bayonne

AdourEmbouchure À l'époque glaciaire, l'Adour a creusé un peu plus le Gouf de Capbreton, canyon sous-marin de plus de 2 100 m de profondeur et de 150 km de long séparant la zone pyrénéenne du plateau des Landes et né de la tectonique des plaques.
Ensuite le fleuve a changé d'embouchure selon l'ensablement de son delta (Le Boucau, Port-d'Albret ou Vieux-Boucau, Soustons, Bayonne, Capbreton). Charles IX ne vit pas la fin des travaux commandés et dirigés par Louis de Foix, pour réaliser la trouée vers l'océan dans laquelle le fleuve s'engouffra le 28 octobre 1579, tout en barrant l'accès à l'embouchure de Vieux-Boucau, "aidé" par une forte crue qui fit craindre le pire aux bayonnais. (Lire "Promenade sur les côtes du golfe de Gascogne, ou Aperçu topographique ..." Jean Thore 1810)
Malgré des travaux d'endiguement au cours des siècles, il reste un conflit des masses d'eau connu sous le nom de "barre de l'Adour".
Depuis la construction de la petite digue au sud en 2000, il est procédé à la consolidation des ouvrages existants et au dragage des sables et graviers charriés par l'Adour, formant à son embouchure cette barre renforcée par l'action du courant littoral.
Le Conseil régional d'Aquitaine est propriétaire du port de Bayonne depuis 2006 et depuis 2009 la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bayonne Pays Basque assure le dragage du port dans le cadre de la délégation de service public.

Qualité et quantité des eaux

Certaines conditions météorologiques (fortes pluies, inondations...) peuvent avoir une incidence sur la qualité des eaux.
  • Les eaux superficielles du bassin Adour-Garonne sont dans l'ensemble de relativement bonne qualité et en nette amélioration.
  • Les eaux souterraines sont particulièrement surveillées par près de 400 stations de contrôle. Si les nappes libres sont vulnérables aux pollutions provenant de la surface (nitrates et pesticides dans des secteurs liés aux activités humaines), les nappes captives sont épargnées grace à leur structure.
  • La minéralisation des nappes d'origine naturelle est importante dans l'histoire et l'économie du Bassin de l'Adour.
    On constate une amélioration des stocks des eaux souterraines, et depuis 1980 ce sont près de 2000 réservoirs construits à des fins d'irrigation ou de soutien des niveaux d'eau.

Milieux aquatiques

C'est la plus grande diversité, parfois dans une petite zone.
Découvrez-les avec cartes en couleur, graphiques et bases de données accessibles au public dans les liens de la page Gestion de l'eau ou ceux dans la colonne à droite.

Définitions

  • GAVE: (adours, gaves, rios, riu, selon les lieux) Ce nom est commun à plusieurs rivières de Béarn, qui toutes ont leurs sources dans les Pyrénées, aux confins de l'Aragon : telles que sont le Gave d'Aspe, le Gave d'Ossau, le Gave d'Oléron, le Gave de Pau. La rapidité de ces Gaves est cause qu'ils ne portent point de bateaux ; mais ils sont très-poissonneux" Encyclopédie de Diderot et d'Alembert"
  • NESTE: (de «nesta» qui signifie rivière) Rivière qui prend naissance dans le parc national des Pyrénées. C'est un affluent de la Garonne en rive gauche. En Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées les rivières s'appellent les Nestes : Nestes du Badet, de la Géla, de Saux, de Couplan venant des lacs du Néouvielle, puis Nestes du Moudang et du Rioumajou qui constituent la Neste d'Aure jusqu'à Sarrancolin, Nestes de la Pez et de Clarabide qui vont former la Neste du Louron.
  • Zones humides: La loi sur l’eau de 1992 en donne la définition suivante : « terrains exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, de façon permanente ou temporaire. Près des côtes et des estuaires, les zones humides regroupent des lagunes côtières, des marais et des estuaires.»
  • Barthes: Les barthes sont constituées par des plaines alluviales inondables situées de part et d'autre de l'Adour et de deux de ses affluents. La biodiversité résulte de l'imbrication de ces différents milieux, conférant aux barthes un grand intérêt écologique
  • Estuaire: Un estuaire est la portion de l'embouchure d'un fleuve où l'effet de la mer ou de l'océan dans lequel il se jette est perceptible. La zone estuarienne de l'Adour par ses eaux saumâtres, ses bancs de sable et le mouvement de marée, revêt une importance écologique unique mise en péril par les activités du port de Bayonne et la pression démographique.
  • Lagunes: Leslagunes et les étangs saumâtres sont des zones humides littorales séparées de la mer par un cordon sableux littoral(lido) et en communication avec l'océan via un grau.
    Les cuvettes glaciaires ont été laissées par la fonte de lacs glaciaires. Leurs eaux viennent des eaux de ruissellement, petits cours d'eau ou des nappes phréatiques et peuvent de ce fait varier de niveau voire être comblées. Généralement de forme arrondie elles sont souvent dénommées lagunes dans le langage courant.
  • Ripisylves: Les ripisylves sont des bandes de forêts le long de petits cours d'eau, très fréquentes dans les Landes, elles constituent des zones de transition entre rivières et zones agricoles ou boisées.
  • Saligues: Les saligues se développent sur les substrats grossiers des rivières à forte dynamique fluviale et se caractérisent par une diversité et une instabilité des milieux. Elles se situent principalement sur l’Adour entre Bagnères de Bigorre et Audon et sur le Gave de Pau entre Pierrefite-Nestalas et Orthez.
  • Tourbières: Les tourbières sont des zones humides ou s'accumule la tourbe, sol riche en matière organique d'origine végétale souvent peu dégradée. Elles sont fréquentes en Midi-Pyrénées en particulier le long du piémont et moindres dans le bassin aquitain. C'est un écosystème humide naturel fragile qui est soumis à de nombreuses pressions. Il existe un site qui recense les tourbières en France.

Géologie

 Sédiments bousculés
  • Le bassin de l'Adour est constitué des sédiments principalement d'origine marine du Bassin d'Aquitaine, il y en a plus de 6 000 mètres avant d'atteindre le socle hercynien.
  • Les Pyrénées sont des roches anciennes sédimentaires déposées sur la chaîne hercynienne soulevées en même temps que les Alpes puis façonnées par l'érosion glaciaire et les strates sont souvent visibles comme à Gavarnie. Le pic d'Ossau est un ancien volcan qui devait culminer à 10 000 mètres avant son effondrement. Le plateau de Bious faisait partie de sa caldeira! Il ne faut donc pas s'étonner si la région est recouverte de gros galets roulés par les eaux et qui surgissent lors des inondations ou sous les socs des tracteurs. Les plus petits étaient utilisés pour la construction des maisons et maintenant sont transformés en graviers...

Suivez le guide!

Pour les activités économiques, l'usage de l'eau... et ce que je n'ai pas écrit, je vous recommande la consultation de:
  • l'Atlas de l'eau, ouvrage remarquable de l'Observatoire du Bassin de l'Adour, bien documenté et facile à lire,
  • le site du célèbre BRGM, mais regardez la video explicative pour faciliter l'utilisation des cartes!
Association pour le Don d'Organe et de Tissus humains
Encyclopédie, associations et logiciels libres
Intervalle
Accueil de PaysAdour | Contacter PaysAdour | Mentions légales et CGU
Erreur, omission, suppression, modification, proposition..., prenez contact!
Intervalle